print

Aux sources du Jura

Pentecôte 2013

samedi 1er juin 2013

On pensait avoir gras d’eau pour ce week end de Pentecôte 2013 mais finalement ce fut plutôt des petits niveaux mais qui furent bien utilisés : un minimum de km pour un maximum de bateau !
Après s’être réjoui des niveaux permettant de naviguer la haute Loue, Nico amène la mauvaise nouvelle d’une navigation interdite par arrêté préfectoral 2 weeks ends dans l’année pour ouverture de pêche dont… le week end de la Pentecôte ! Interdiction confirmée sur le topo d’EVO. Etienne ne pouvant s’y résoudre éplucha le-dit arrêté pour constater avec joie que l’interdiction ne concernait que la partie basse après Moutiers parcourue par les locations. Pour la partie haute, il n’y a pas de points d’embarquement/débarquement officiels et la navigue est tolérée sous réserve d’accord avec les riverains : et vu qu’il n’y en a pas de riverains dans la gorges 
Bref, après avoir observé l’ennemi au Relai des pêcheurs de Vuillafans Etienne retrouva Nico pour une courte nuit au parking des sources. Arnaud, bourguignon exilé à Limoges les réveillera pour le petit déj après avoir lui-même dormi plus bas dans la vallée après la longue route en camion depuis Limoges.
Après une petite déception devant le petit niveau de la Loue au réveil (49 m3) et une navette, c’est parti pour l’embarquement dans la grotte sous les yeux surpris de touristes qui nous vaudront d’ailleurs de belles photos réflex sur la chute (merci Brigitte). Rien à signaler pour la descente de cette perle de gorge qui reste intéressante par petit niveau… mis à part une épaule froissée sur la chute pour Etienne, un esquimau sous les yeux d’un couple surpris d’amoureux plus que pêcheurs pour Arnaud et pour Nico un début de coincement sur un arbre + petit bain après avoir raclé le caillou !
Après avoir hésité à la refaire, l’équipe part finalement pour les sources de l’Ain avec un parcours court et simple mais 2 chutes intéressantes. Les collègues y retrouveront l’équipe de Besançon tout équipée de jolis bateaux résine tout neuf (bien inspiré d’un modèle fragile bien connu de Florent…) et fabriqué par Franck, le BE-céiste-chimiste du club. Convaincus par un Etienne surchaud, la plupart passeront la première chute de 10m malgré le petit niveau (18m3) rendant l’entrée un peu délicate. Les petits jeunes du club de Besançon pourront ainsi admirer quelques jolis capos dont un avec casse de pagaie… La deuxième chute de 6m passera également bien. C’est en fait sur le dernier petit barrage que l’inazone de Nico rendra définitivement l’âme ainsi que sa pointe avant… La fin de 10 ans de bons et loyaux services…
Après avoir quitté les franc-comtois et absorbé quelques bières dans un troquet de Champagnole, l’équipe bourguignonne réussit à grand renfort de réchauds à allumer le traditionnel feu de camp et y griller les saucisses bien méritées… Quand on campe à côté d’Allemands de Köln (qui avait aussi embarqué sur la Haute Loue plus tard dans la matinée), pas possible de renoncer malgré la pluie…
Après un réveil plus ou moins facile, Nico et Etienne passe récupérer à Champagnole le salto de Yannick qui était d’astreinte le week end : un grand merci à lui qui permis à Nico de faire l’intégrale de la Saine dans un vrai bateau ;-)
Après le départ des allemands pour un embarquement sous la Langouette, 3 franc-comtois Franck, Thibaut et Sam rejoignent le groupe pour une intégrale avec embarquement à Foncine. Belle descente là encore par petit niveau (11 m3) mais qui permis au groupe de passer tous les passages sans soucis. Quelques sketchs sur la Serrure pour Etienne, le Chat perché pour Franck, le Mikado pour Sam (gauche incidence gauche direction l’arbre ;-)… Arnaud et Nico se désisteront finalement pour le Mikado, à charge de revanche !

Après l’au-revoir aux allemands sur le départ pour la Bienne et le petit casse-dalle qui va bien la troupe se sépara finalement avec l’envie de revenir dans ce petit coin du Jura dès que possible !

Galerie photos

Commentaires
Kayaktrip - http://www.kayaktrip.fr/