print

La chère et tendre Acher .

1 et 2 juin 2013

vendredi 7 juin 2013

Allemagne - Forêt-Noire

On est vendredi matin, des trombes d’eau ne cessent de tomber.
Je jette un coup d’œil sur la page des niveaux d’eau de Forêt-Noire et stupéfaction le niveau de l’Acher est optimal.
4 ans que je guette cette rivière aux niveaux d’eau capricieux et en ce premier jour de juin, alors qu’il n’y a plus de neige sur les sommets, l’Acher est en eau en chair et en os !
J’ouvre la boite mail, ça y est l’appel à la navigation est lancé. Seul Yvon sera de la partie demain.
Malheureusement le niveau d’eau n’a cessé de monter durant la nuit et nous découvrons non pas de la chair crue mais l’Acher en crue !
Beaucoup trop d’eau mais j’étais bien décidé à embarquer et Yvon à me l’Acher.
Mais le repérage d’un barrage où l’eau siphonnait sous le bardage d’une habitation, m’a bien donné l’Acher de poule !
La décision est prise, la très chère Acher ne sera pas descendue aujourd’hui.
Nous basculons dans la vallée de la Murg et décidons d’aller y explorer ses sources au plus haut : la Rotmurg et son affluent le Muckenbächle.
Le niveau d’eau y est optimal, on y trouve notamment une belle chute homologuée à 3.5m (3 selon moi, 4 selon Yvon) malheureusement sans fond en réception. :-(
Belle découverte !
Nous finissons la journée tranquillement sans prendre de Murg(e) mais en enchaînant joyeusement sur la Murg supérieure.
Et, oh miracle, il ne pleut plus !

Dimanche c’est obligation familiale et sous le soleil qui plus est ! Ca faisait longtemps !
Il fait beau et chaud, les niveaux sont redescendus durant la nuit et sont parfaits.
J’engage les négociations pour m’absenter pendant la sieste des enfants. Négociations réussies !
Etant seul, mon objectif est d’aller sur le park and play de la chute du Grobach.
14h je décolle et décide de passer par l’Acher : avec énormément de chance, je croiserai peut-être du monde.
Bingo, je tombe sur un groupe de kayakistes allemands à qui je me joins pour 2 descentes magnifiques.
Au fur et à mesure de la descente je suis bluffé par la qualité de navigation qu’offre cette rivière.

Une chose est sûre Yvon, samedi le niveau était vraiment trop gros pour la faire !

Dommage qu’elle ne soit pas plus souvent en chair et en eau cette chère Acher !

Galerie photos

Acher

L’Acher en crue.

Muchenbächle

La chute 3-4m infran car vraiment pas d’eau en réception.
On embarque ici.

Rotmurg

Paysage typique

Rotmurg

Le passage 4+ : un beau dévalloir

Rotmurg

Physionomie de la partie la plus en amont

Commentaires
Kayaktrip - http://www.kayaktrip.fr/