print

Randonnée extrême dans le Tessin

samedi 3 mai 2014

C’est bien la première fois que l’on rentre d’un trip kayak avec des courbatures aux jambes !

On est partit avec Florent et Étienne pour aller rejoindre Nathan, Paolo, Matthieu et William dans le Tessin. Ils ont écumé toutes les classiques du secteur en début de semaine et comptaient sur nous pour leurs faire découvrir des parcours plus confidentiels. Exactement le genre de programme que j’adore !

On a donc commencé par aller voir la partie haute de l’Isorno. La vallée est très encaissée et l’accès à la rivière ne peux se faire qu’au prix d’une heure de marche en portant tout son matériel. Heureusement la beauté du parcours nous fait oublier ces difficultés. Ca commence par un beau slide et il y a plusieurs longs rapides dans un paysage sauvage.

Le lendemain Robin nous rejoint à l’embarquement du Cannobino. En Europe c’est le parcours qui sert de référence pour l’engagement maximum. La rivière coule entre 2 falaises. La majeure partie du parcours est composée de rapides en (4+). Les vrai difficultés sont concentrés dans le dernier km. Comme le niveau d’eau était un peu trop élevé à notre goût nous avons préféré sortir les bateaux à la corde à travers les bois en rive gauche au premier passage obligatoire.

Samedi notre choix c’est porté sur la Melezza. Entre le Kannone et le lac de Camedo, il y a quelques km que personne dans le groupe n’avait encore parcouru et sur lequel le topo-guide est assez vague. Après plusieurs km en lit ouvert ponctués de plusieurs barrages la rivière s’engouffre dans une gorge étroite. Ce fut une belle découverte. Coincés entre 2 falaises de nombreux rapides de classe V nous attendaient.

Durant la nuit un gros orage a éclaté faisant monter brusquement tout les cours d’eau du secteur. Pour cette dernière journée il n’était pas question de faire un parcours connu car ils étaient tous en crue. Nous sommes donc allé pagayé sur le Rio Alpe Basso, affluent rive gauche de la Loana. Ce ruisseau coule dans une petite vallée accessible uniquement à pied. Il y avais beaucoup de branches en travers ce qui nous a fait perdre beaucoup de temps mais la navigation en vaut la peine et notamment le premier rapide C’est un grand dévaloir de 150m de long pour 20m de dénivelé environ.

La vidéo de Nathan :

TICIN’EAU from Nathan Barbier on Vimeo.

Galerie photos

Cannobino
Cannobino
Etienne

Le premier jour ils mirent leur bateau sur l’épaule et commencèrent à marcher...

Grillades
Rio Alpe Basso
Commentaires
Kayaktrip - http://www.kayaktrip.fr/